Recherche personnalisée

samedi 27 novembre 2010

Visitez le Parc Naturel du Sud-Ouest de l'Alentejo et Costa Vicentina - Vila do Bispo

Le Parc Naturel du Sud-Ouest de l'Alentejo et Costa Vicentina couvre la côte sud-ouest du Portugal dans le sud de la côte de l'Alentejo de l'Algarve de l'Ouest et autour du cap Saint-Vincent.Inclut les zones de paroisses à Vila do Bispo (Budens, Raposeira, Sagres et de Vila do Bispo).
Dans le parc il ya plusieurs types de paysages et des habitats naturels et des habitats semi-naturels tels que les falaises et les falaises abruptes et des plages dentelées,, plusieurs îlots et de récifs qui se distingue par le promontoire de Sagres et le Cap Saint-Vincent dans le comté Vila do Bispo.
Le climat est de type méditerranéen, mais avec une forte influence maritime. Les températures restent douces toute l'année sauf pendant les périodes de portance du vent quand ils peuvent augmenter ou diminuer fortement.
Le régime des vents est un facteur important dans le climat de la région. Les vents dominants sont du quadrant nord. Parfois, les vents de sud-ouest se trouvent surtout en hiver, tandis que l'ascenseur se produisent avec une incidence faible tout au long de l'année. Les soirs d'été sont brises maritimes commune intense et chargé d'humidité.
La température moyenne annuelle est de 17/18 º C à Vila do Bispo, 20 à 23 degrés C en été et 11 à 13 pics dans l'aire d'hivernage de -4 º C et 40 ° C
La zone du promontoire de Sagres a la plage de température la plus basse dans la partie continentale du Portugal.
La flore du Parc Naturel du Sud-Ouest de l'Alentejo et Costa Vicentina possède un mélange de végétation méditerranéenne, et Atlanco Afrique du Nord. Il existe environ 750 espèces, dont 100 sont endémiques et 12 n'existent nulle part ailleurs dans le monde.
Parmi les espèces endémiques y sont, par exemple, des plantes telles que: Biscutella Vincentienne, Saint-Vincent Scilla, Centaurea Vincentienne, Vincentienne Diplotaxis, Hyacinthoides Vincentienne, almogravensis Cistus Plantago palhinhae. D'autres espèces sont considérées comme rares comme Samouco (Myrica faya), le sorbier (Sorbus domestica) ou Silene rotlunaleri.

Les espèces d'arbres dans le parc est divisé en composants classés comme naturels et artificiels. Les premières sont dominées par quercina, comme le chêne (Quercus suber) et de ciste (Quercus faginea), en particulier dans les ravins. L'arbousier (Arbutus unedo L.) est également caractéristique de cette zone.
Les espèces d'arbres sont classés comme étant artificielle principalement de pin maritime (Pinus pinaster), d'eucalyptus (Eucalyptus globulus) et d'acacias.

Le parc est une zone de rassemblement pour les oiseaux et la flambée des oiseaux chanteurs migrateurs pour transarianos dans leurs déplacements entre les zones d'hivernage en Afrique et de l'élevage en Europe. Il est le dernier crée le balbuzard pêcheur dans la péninsule ibérique.

Parmi les oiseaux
sont, entre autres, les suivantes: le balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus), le cormoran (spp Phalocrocorax.), Rock Blue, la cigogne blanche (Ciconia ciconia), le héron (Egretta garzetta) faucon pèlerin (Falco peregrinus), le faucon crécerelle-das-Torres (Falco naumanni), la corneille à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax), Blackbird-roche ou merle bleu (Monticola solitarius), le faucon crécerelle (Falco tinnunculus),martins-pêcheurs, une poule d'eau (Gallinula chloropus), Raven (Corvus corax), roche bleue (Columba livia), Bizet (Columba palumbus L.), les mouettes (Laridés), la corneille à bec rouge(Pyrrhocorax pyrrhocorax), autour des palombes (Accipiter gentilis), l'épervier (Accipiter nisus), des hiboux (Strigidae), le hibou, la fauvette, le chardonneret élégant (Carduelis carduelis) Pern-chasseur (Circus pygargus), courlis bleu-Pern (Circus cyaneus), ( Burhinus Burhinus), Outarde canepetière (Tetrax), le vanneau huppé (Vanellus vanellus), bécassi
ne des marais (Gallinago gallinago), réel-duc (Bubo bubo) Eagle-de-Bonelli (Hieraaetus fasciatus), court-doigts Eagle (Circaetus gallicus), passe-temps ( Falco subbuteo), petit-duc (Asio otus), Dove (Streptopelia turtur).

Les mammifères présents dans la zone du parc comprennent, entre autres: la loutre (Lutra lutra), la belette (foina martes),
blaireau (Meles meles), le renard (Vulpes vulpes), le chat sauvage (Felis silvestris), (Herpestes ichneumon) sanglier (Sus scrofa), le hérisson (Erinaceus europaeus), le lynx ibérique (Lynx pardinus), la genette (Genetta genetta).

La belette, le renard (également appelé chariots), les blaireaux et la mangouste d'Egypte (ou escalavardos) se trouvent dans les zones de dunes et de falaises. creuser des terriers Badgers dans les falaises.
Cette région est unique au Portugal, et le dernier en Europe, où il ya des loutres dans l'habitat marin.
Les grottes, comme la grotte de Monte Clerc et jaune, sont d'importants refuges pour les communautés de chauves-souris (chiroptères).

Plusieurs espèces d'amphibiens se reproduisent dans des étangs temporaires. Parmi les autres sont le crapaud (Bufo bufo), le crapaud-in-black-ongles (Pelobates cultripes) et le crapaud-en-verrues-vert (Pelodytes punctatus).

Ces zones humides sont aussi des crustacés tels que les Triops cancriformis endémiques mauritanicus et d'autres ibérique.

Parmi les reptiles sont, par exemple, le serpent ratier-(Malpolon monspessulanus) et le serpent-lisse Bordeaux (Gironde Coronella).

Et les cours d'eau, les marécages et les marais sont des poissons d'eau douce qui sont endémiques aux Portugais que la barbe-do-Sul (Barbus sclateri) et boga portugais (lusitanicum Chondrostoma) et aussi un endémisme local, la montée du Mira-(Leuciscus sp ..)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire